L’ACTE III DE LA DECENTRALISATION

Appui  aux collectivités locales.

Dans le cadre de l’appui aux collectivités locales le CERFLA a toujours privilégié le partage d’informations, les échanges et la concertation sur des enjeux de développement local. L’une des stratégies adoptées dans cet appui est le renforcement des capacités des élus sur des thématiques ciblées favorisant une meilleure connaissance des textes réglementaires et une bonne gestion des affaires communautaires.

 Avec l’avènement de l’acte III de la décentralisation, une réforme qui a un impact sur la gestion des collectivités locales au Sénégal, le constat a été que les élus n’ont pas été suffisamment préparés, d’un point de vue administratif et par rapport aux défis socio-économiques et aux mutations envisagées.

En effet, l’Acte III de la décentralisation marque une rupture à plusieurs niveaux de la gestion des affaires publiques et de l’organisation territoriale des collectivités. Ce qui implique la disponibilité de ressources conséquentes pour la mise en œuvre de la politique en termes de compétences plus aptes à exercer les nouvelles missions attendues et de moyens susceptibles de permettre un développement économique et social des communautés (susciter l’émergence de pôles économiques locaux, appuyer des initiatives de création d’emplois, etc).

 Face à ces défis, le CERFLA estime qu’il faut accompagner les collectivités locales de sa zone d’intervention dans l’exercice de leurs missions et dans la promotion d’une bonne gouvernance locale, à travers le renforcement des capacités des nouveaux élus.

C’est dans cette perspective que l’ONG envisage d’organiser une série d’ateliers d’échanges avec les élus de neuf (09) conseils communaux et deux (02) conseils départementaux partenaires sur l’Acte III de la décentralisation en vue d’une plus grande compréhension et une appropriation large du processus de réforme par cette catégorie d’acteurs.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply